Doit-on s’inquiéter de Shanghai qui baisse ?

406 vues Laisser un commentaire

Aujourd’hui nous allons parler de macroéconomie et de la bourse de Shanghai. Après une semaine et demi de jours de gains consécutifs, Shanghai efface quasiment une bonne semaine de gain aujourd’hui, avec un retour sous la barre des 3400.

Cette baisse je m’y attendais en fait, car il était évident qu’après 9 séances haussières, le Shanghai doive « corriger ». Voici donc ci-dessous le graphique du Shanghai sur les dernières séances journalières :

SSEC1

Doit-on pour autant s’inquiéter de la Chine de nouveau ?

Données économiques

Cette semaine, la Chine nous a donné pas mal d’indications quant à la poursuite de sa croissance du PIB. Les chiffres du PIB tablaient pour 6,8% de croissance et la Chine a publié un PIB à 6,9% de croissance soit bien mieux que les attentes des analystes. On voit donc que malgré cette peur que la Chine ralentisse, le PIB n’a qu’en réalité peu décalé par rapport à ce qui était attendu et c’est plutôt une bonne nouvelle.

Du côté des importations et des exportations, la Chine annonce des chiffres négatifs la semaine dernière, mais je pense surtout que ces importations & exportations sont dûs au seul fait que le Yuan Chinois soit une devise un peu trop forte, et qu’il est temps pour la banque centrale chinoise de faire plus d’efforts pour le dévaluer. Un Yuan trop fort pénalise donc les exportations, rendant les produits chinois bien plus chers.

Pour ce qui reste des chiffres macro-économiques de la semaine, il nous reste encore à voir le PMI manufacturier Caixin, publié vendredi matin à 3h45. Celui-ci nous donnera encore une bonne indication de la santé économique de la chine.

Relativiser le krach boursier récent

En général un krach boursier se termine par un plongeon fatal de l’indice, mais dans le cas de Shanghai, on peut dire que le gouvernement a bien fait de sauver les murs. Le Shanghai, malgré un plus bas à 2750 lors de la crise, reste toujours positif pour l’année (il côtait 2115 le 1er janvier à l’ouverture), au niveau où il est actuellement, il est toujours 1100 points plus haut, ce qui représente une hausse de 50% environ, ce qui est vraiment pas mal pour un indice boursier.

Nous sommes donc désormais sur des zones d’achats qui vont faire revenir les investissement étrangers sur le marché chinois et redonner un coup de fouet sur des marchés totalement bloqués par cette crise et pénalisés par un yuan trop fort.

Pour vérifier les effets, regardez l’Europe et les USA.

Autant le krach avait affecté de manière durable les indices européens et américains, autant cette baisse de 3% du shanghai composite n’a absolument rien compromis à la hausse des indices européens & US. Le Dax a même cassé une résistance importante dans la zone 10200 et le cac a fait un bref retour au dessus de 4700.

Dans ce genre de scénario là, on voit bien que les marchés s’en foutent royalement de ce qu’il se passe sur le marché chinois. Et que ce krach qu’on a vécu en août n’est qu’en fait le fruit d’une correction d’un excès haussier.

Si j’en crois mon analyse, on pourrait même retester le triangle symétrique tracé ci-dessus et envisager une baisse plus profonde vers 3100 avant de toucher mon objectif principal soit 3580/3610 cette zone là.

Je suis donc désormais plutôt acheteur des indices chinois & hong-kongais.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *