Quels sont les différents types d’ordre en bourse ?

742 vues Laisser un commentaire

Passer un ordre en bourse ne se résume pas du tout à de simples achats ou ventes au marché. Il existe différents types d’ordres en bourse qui vous permettent d’établir un plan de trading sans même à devoir rester devant l’écran pour agir quand il le faut.

Les différents types d’ordres

  • L’ordre à cours limité (ordre le plus classique) comporte un prix maximum à l’achat, minimum à la vente. Ainsi, un ordre d’achat limité à 100 euros ne sera pas exécuté tant que le cours reste supérieur à 100 euros ; un ordre de vente limité à 100 euros reste en attente tant que le cours reste inférieur à 100 euros. Avantage : il permet de maîtriser le prix d’exécution. Inconvénient : l’exécution peut être partielle.
  • L’ordre au dernier cours: permet d’ Acheter/vendre au cours de clôture et à ce cours seulement. La négociation au dernier cours est possible lors de la phase Trading At Last. C’est une phase de négociation au dernier cours. Pendant cette phase, il est possible de passer des ordres au cours de clôture et à ce cours seulement. Pour les titres négociés en continu, la phase de négociation au dernier cours est disponible après le fixing de clôture.
  • L’ordre au marché : depuis le 15 décembre 2003, l’ordre “Au Marché” a remplacé l’ordre “A Tout Prix”. Il garantit la quantité de titres vendus ou achetés, mais pas le cours. Il reste valable tant que la quantité de titres que le donneur d’ordres souhaite vendre ou acheter n’est pas atteinte et ce, quel qu’en soit le cours. C’est l’ordre prioritaire sur tous les autres. Cet ordre, sans limite de prix, peut-être exécuté avec tous les ordres de sens opposés, quelles que soient leurs limites, dans le respect des seuils de gel et des quantités disponibles. Avantages : ordre prioritaire car aucune condition de prix, exécution totale dès qu’il y a une cotation de la valeur. Inconvénients : peut être dangereux – ne s’utilise que sur les valeurs liquides.
  • L’ordre “tout ou rien” (pour éviter les exécutions partielles) : cet ordre a été supprimé depuis le 1/9/03 par Euronext
  • Les ordres à déclenchement (ASD, APD ou ordres STOP, pour se protéger contre un renversement de tendance) : autrefois dénommés ordres “STOP”, les ordres à déclenchement permettent à un investisseur de se porter acheteur ou vendeur à partir d’un cours déterminé :
    • à ce cours et au-dessus de ce cours s’il s’agit d’un achat,
    • à ce cours et au-dessous de ce cours s’il s’agit d’une vente.

    Ils permettent notamment de se protéger contre d’éventuels retournement de tendance. De tels ordres sont dits :

    • “A seuil de déclenchement” lorsqu’il ne comportent qu’une limite à partir de laquelle ils se transforment en “ordre à tout prix”. Ce type d’ordre assure par conséquent une complète exécution de votre achat ou de votre vente mais ne permet pas d’en maîtriser le prix.
    • “A plage de déclenchement” lorsqu’une deuxième limite fixe le maximum à ne pas dépasser à l’achat ou le minimum en deçà duquel on renonce à vendre. Avantage : assurance d’une exécution totale s’il y a une cotation après que le seuil de déclenchement ait été atteint ou dépassé. Inconvénient : pas de maîtrise de prix pour les ordres à seuil de déclenchement.

Utilité

Tout le monde n’a pas forcément des heures et des heures à passer devant l’écran, et l’élaboration de ces ordres est en premier lieu quelque chose d’excellent. Vous placez vos ordres pendant que le marché est ouvert et vous pouvez partir faire autre chose, puisque de toute façon le placement de vos ordres font partie intégrante de votre plan de trading que vous aurez au préalable défini avant l’ouverture si possible.

Limites et dangers

Si le placement des ordres semble facile, il faut tout de même les gérer de manière intelligente pour éviter quelques déboires.

Il faut tout prendre en compte lorsque vous passez des ordres. Le prix bid est différent de l’ask, et il faut bien comprendre lorsqu’on met un ordre, quel prix va être pris en compte. Une simple erreur dans la prise en compte du prix pour le passage d’ordre peut vous faire prendre le trade dans l’autre sens par exemple ! Le spread doit être calculé également et être pris en compte dans le choix du take profit ou du stop loss / stop reverse.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *