Day trader les petites rivières font les grands fleuves

935 vues 2 Commentaires

Le Day trading commence à faire de plus en plus d’émules en Europe, et plus particulièrement dans l’Hexagone très en retard par rapport aux techniques d’investissements utilisés par le monde anglo-saxon. En effet, c’est aux États-Unis que se trouve le paradis des Day traders, puisque la taille des marchés financiers US et leur liquidité en fait un domaine de prédilection pour l’application de cette technique d’investissement particulièrement agressive. Pour rappel, la technique du Day Trading repose sur la multiplication des allers-retours dans la journée, avec comme règle de toujours clôturer les achats et les ventes avant la fermeture du marché, de sorte à avoir un portefeuille complètement liquide durant les heures de fermeture du marché. Dans cet article intitulé Day trader les petites rivières font les grands fleuves, je vous propose de voir ou de revoir ce qu’implique cette technique de spéculation boursière.

Ce qu’il faut savoir avant de se lancer dans le Day trading ?

day-tradingLa technique du trading consista engranger de petites plus-values, tout en recourant à un fort effet de levier, et en multipliant les transactions afin de maximiser le rendement. Ainsi le day trader traque la volatilité des marchés et se satisfera de gains modestes compris entre 0,5 et quelques pourcents sur chaque opération. Certains investisseurs passent ainsi plusieurs dizaines d’ordres par jour, à cet égard cette technique ressemble à celle du scalp. Chaque position étant fermée à la clôture du marché, (dans le jargon l’on appelle cela « Over night »). L’un des fondements du Day trading, c’est de prendre rapidement ses pertes, en effet la gestion du risque est primordiale, c’est la raison pour laquelle les day traders, lorsqu’ils ouvrent une position placent simultanément un ordre stop Loss. La réussite de cette stratégie dépend sur la capacité du trader à faire plus de « trades » gagnants que de perdants, et qu’en cas de perte celles-ci soient les plus faibles possibles.

L’analyse technique au cœur du Day trading

Cette technique de trading nécessite, un minimum d’équipement pour pratiquer dans de bonnes conditions, mais aussi et surtout un bon broker en ligne, qui permettra d’obtenir d’excellents tarifs sur les spreads, les commissions et les frais de passage d’ordre. Ainsi il faudra investir dans de bons ordinateurs, éventuellement deux grands écrans. Dans cette technique d’investissement, pas question d’attendre le journal du lendemain pour connaître les cotations de la veille, le day trading est le royaume du temps réel. Car à la différence du trading classique, en day trading vous devez suivre vos positions en permanence, réajuster vos ordres, clôturer toutes vos positions à la fermeture, etc. pour mettre en place de stratégies, le day trader ne s’appuie pas sur l’analyse fondamentale des sociétés, toutes les informations concernant les annonces de chiffre d’affaires, de résultats, ne sont que du bruit de fond pour lui. En revanche, celui-ci se repose fortement sur les techniques chartistes et l’analyse technique avec l’étude des supports et résistances, gaps, le recours aux divers indicateurs de Momentum ou autres oscillateurs. Étant donné qu’il se focalise sur le très court terme, il cherchera à repérer des anomalies de marché pour se positionner.

Day trader, métier à plein temps ?

TaxesComme l’on peut s’en douter vu le niveau d’exigence, et le temps que requiert cette technique d’investissement, il faut être à temps plein afin de surveiller les marchés tout au long de la journée. Bien que pour un spéculateur français, il soit tout de même possible de profiter des marchés américains, puisqu’avec le décalage horaire, ceux-ci sont ouverts jusqu’à 22 heures heure française. Il est donc possible, après le travail de s’adonner aux Day trading, ne serait-ce que pour se faire une première expérience, afin d’évaluer s’il est possible d’en faire son activité principale. Avant de vous lancer, je ne peux que vous conseillez de bien mûrir cette décision, il vous faudra prendre en compte le coût pour mener à bien cette activité (logiciels, flux, frais de courtage, …). Et bien sûr la Fiscalité sur les gains boursiers, car comme vous pouvez vous en douter, il y a peu de chances que l’État vous fasse cadeau, surtout si le trading devient votre activité principale. Dans ce cas les impôts vous considéreront comme un professionnel et vous taxerons en conséquence.

Conclusion

Le Day trading est une technique d’investissement exigeante, et chronophage pour se donner les meilleures chances de réussite, il faudra donc bénéficier d’un minimum d’expérience. Et posséder quelques qualités telles que la discipline, la rigueur afin d’être capable d’élaborer une méthode de trading et s’y tenir, savoir encaisser ses pertes avant que cela ne dégénère. Mais aussi posséder la capacité critique nécessaire pour analyser ses échecs.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

RELATED ITEMS
2 Comments
  1. Greg

    24 août 2015 at 14 h 45 min

    Tout à fait d’accord sur le fond avec cet article, mais le Day trading reste pour les traders confirmés, les débutants ne sont pas assez armés pour faire face a la pression

  2. Patrick

    24 août 2015 at 14 h 51 min

    Le day trading reste tout de meme une excellent école pour apprendre le trading, seulement les débutants doivent faire preuve de ténacité pour réussir, au final comme le font le traders expérimentés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *