Acheter gratuitement des actions

Le trading d’actions à la bourse en ligne vous intéresse, mais vous avez envie de minimiser les risques avec vos économies ? Je vous propose deux méthodes pour acheter des actions gratuites et devenir un véritable expert avant d’ouvrir le PEA qui vous permettra de placer vos économies.

Achat d’actions gratuites grâce au compte démonstration sur les sites de trading

action en lignePremier conseil, profitez du compte démo ! C’est un compte fictif qui vous permet de vous lancer sur la bourse en ligne sans risquer votre argent. Exactement comme un profil actif normal, il vous donne accès à l’interface du broker sans limitation.

La seule différence : l’argent utilisé est virtuel, non réel, donc pas de risque pour votre capital. C’est l’outil idéal pour parfaire votre formation, car une fois que vous avez fini la partie théorique, le compte démo vous permet de passer à la pratique avec votre argent.

Vous pouvez acheter des actions gratuites, trader les devises sur le Forex, ouvrir des positions basées sur le cours d’une matière première, etc., selon la gamme d’actifs disponible.

Les championnats de trading

Certains brokers organisent régulièrement des compétitions (gratuites) où les traders de la France entière doivent s’affronter en plaçant l’argent d’un porte feuille virtuel sur une période donnée. Voir par exemple les talents du trading sur BFM Business.

Par exemple, qui fera la meilleure performance sur le Forex durant le prochain mois de juillet.

Evidement, le gagnant peut remporter une somme conséquente qui sera par exemple votre somme de départ pour investir vos premiers euros en bourse.

Financez vos trades d’options binaires avec les bonus

bonus en bourseUne autre possibilité consiste à vous servir des bonus que vous accordent les brokers. Dès votre inscription, les meilleurs sites créditent votre compte d’un pourcentage (généralement entre 20 et 50 %) de votre dépôt initial.

Cette somme vous permet de disposer d’un capital en plus du vôtre pour acheter des actions gratuites sur la bourse en ligneAttention, les gains générés avec les bonus sont en règle générale non transférables en argent réel sur votre compte bancaire.

Sur le même principe, d’autres plateformes offrent des bonus réguliers aux membres les plus actifs dans le cadre d’un programme de fidélité. Tous ces montants financent gratuitement vos achats ou ventes de titres au trading sur Internet. Ces actions gratuites ne vous rapporteront toutefois que des profits fictifs. Pour empocher de vrais euros, après la période d’entraînement et d’essai, il vous faudra créer un compte réel et déposer de l’argent en fonction du minimum fixé par le courtier.

Comment ouvrir un PEA ?

Un PEA c’est un plan d’épargne actions bénéficiant d’une fiscalité avantageuse permettant d’investir un capital dans des actions en étant exonéré sur les plus-values et les dividendes reversés.

Si vous souhaitez profiter de la fiscalité d’un PEA, votre épargne devra être investie dans des entreprises dont le siège social est basé en Europe ou dans l’union européenne.

La composition peut inclure des OPCVM toujours régis par la même règle de territorialité, le plafond du plan d’épargne actions a été récemment relevé à 150 000 € par personne. Pour ouvrir un PEA devait être une personne physique payer vos impôts en France est bien sûr être majeur.

Quels établissements proposent le PEA

Pour ouvrir votre PEA vous devrez vous adresser à la banque de votre choix qui vous ouvrira deux comptes, un compte titre et un compte espèces, les sociétés d’assurances peuvent-elles aussi proposer des plans d’épargne actions sous la forme d’un contrat de capitalisation. Ce n’est que lors du premier versement, que la date d’ouverture de votre PEA sera effective.

opportunité PEA

Taux d’imposition du PEA

Il vous faudra garder votre PEA un minimum de cinq ans sans effectuer le moindre retrait pour bénéficier de l’exonération fiscale maximum. Il faudra aussi remplir une autre condition exigeant de n’effectuer aucun retrait avant huit ans sous peine de voir son PEA être clôturé.

Si vous respectez ces conditions vous bénéficierez d’une exonération totale sur vos gains, en revanche vous devrez vous acquitter d’environ 15,5 % de taxes réparties entre la CSG (contribution sociale généralisée), le CRDS (contribution au remboursement de la dette sociale), prélèvements sociaux et de solidarité, ainsi qu’une contribution additionnelle.

Voir aussi l’article sur le PEA-PME

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.