Compte dans une banque en ligne attention aux mauvaises surprises

909 vues 2 Commentaires

ouvrir un compte dans une banque en ligneDans le duel que se livrent les banques classiques et les banques en ligne, ce sont près de 150 000 clients qui gonflent les rangs des adeptes de l’E-Banking. En effet la banque directe ou banque sur Internet bénéficie d’un succès sans cesse grandissant depuis son lancement il y’a près d’une décennie. Un succès bâti sur la promesse d’un cout annuel moins élevé que ses homologues classiques. D’après un récent sondage commandé par Capital, les français sont dorénavant aux alentours de 5 % à avoir succombé au chant des sirènes des banques 100% Web, les résultats de cette enquête semblent porter un sérieux coup à la présumé réputation de bas prix des banques en ligne. Dans cet article intitulé « Compte dans une banque en ligne attention aux mauvaises surprises »je vous propose des éléments de réponse pour vous faire une idée du bien-fondé économique de votre passage à la banque 100% en ligne.


L’esprit ING Direct (version Française) par ingdirectfrance

Une communication agressive sur les tarifs

comparer-banque-en-ligneLes annonces publicitaires répétant à l’envie qu’elles sont moins chères que les établissements bancaires classiques tout en étant aussi sures. Le message retenu fait qu’elles sont parfois considérées comme des banques Low-cost, avec certes des tarifs attractifs, mais aussi avec le peu de services qui va généralement avec le modèle Discount. Les différences de tarifs sont hétérogènes entre les différents acteurs, et selon qu’ils soient Pure Player ou pas, c’est-à-dire disponible uniquement sur Internet, ou possédant des agences physiques. Même si les banques classiques comme la BNP ou la SG possèdent d’une manière ou d’une autre des plateformes de banque directe 100% web. Une chose est sure la concurrence fait rage, et les offres sont très attirantes au premier abord, ainsi, Hello Bank un acteur qui veut se positionner sur le marché européen, et qui accessoirement appartient au groupe BNP Paribas propose une carte bancaire à vie, pour peu que vous puissiez justifier de 1400 € par mois. ING Direct par exemple est moins regardant sur le niveau de revenus, car la carte bancaire valable trois ans est disponible avec 750 € de revenus mensuels. Boursorama le leader Français fixe ce montant à 1200€ par mois, tandis que Fortuneo Banque exige des justificatifs de revenu de 1500 € par mois. On notera la finesse de la NET agence de BNPP qui offre la carte bancaire remboursable à l’initiative du titulaire, en cas de non demande il lui en coutera 37,85€ à l’année

Le comparateur de banque en ligne protège des désagréments

comparateur banqueComme je vous le conseille dans cet article dédié aux banques en ligne, il vaut mieux passer par les comparateurs de banques en ligne qui vous seront d’une aide précieuse pour classer et analyser les services et frais bancaires les conditions d’octroi d’une carte bancaire gratuite ou non. Les banques en ligne utilisent la gratuité de ce moyen de paiement pour attirer les clients, ainsi pour les autres services bancaires il en tout autrement ainsi l’envoi d’un chéquier est facturé de 6 à 9,50€ dans la banque en ligne de LCL, e-LCL est le plus cher, alors que Boursorama offre l’envoi du chéquier. En revanche la majorité des acteurs proposent des frais de tenue de compte gratuits. Les alertes et information sms sont aussi gratuit chez les Pure Player comme Hello Bank, Boursorama, Fortuneo et ING Direct, il faudra débourser 24€ par an chez Monabanq, e-LCL, la NET Agence et Axa Banque. Vérifiez si vous êtes assuré contre la perte ou le vol, si de frais sont prélevés en cas d’utilisation du découvert autorisé. Quels sont les montants des agios, le coût des commissions d’intervention, et bien sûr les frais sur les retraits effectués dans des distributeurs autres que ceux de la banque. Par exemple ceux-ci sont illimités chez Boursorama, Fortuneo et ING Direct. Alors que Monabanq et Axa Banque ils vous couteront 1 euro au-delà de 10 retraits mensuels, Hello Bank la NET Agence, ou e-LCL facturent 1 euro une fois dépassé 3 retraits par mois dans les DAB, les distributeurs automatique de billet d’un concurrent.

Conclusion

fraude banqueComme vous venez d’en avoir un aperçu, il semblerait que les banques en ligne soient tout de même moins gourmandes en frais bancaires que les établissements classiques. Toutefois pour en avoir le cœur net il est préférable de vérifier les conditions en vigueur lors de l’ouverture du compte en ligne. De plus sachez que vous pouvez profiter d’opérations promotionnelles de temps à autre, bien qu’elles ne durent jamais très longtemps c’est une bonne occasion pour se lancer dans la gestion en ligne de votre compte bancaire en ligne.

 

 

 

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

2 Comments
  1. Jerome

    11 novembre 2014 at 19 h 48 min

    Les économies réalisées avec un compte en ligne, devraient nous faire prendre conscience de la manne financière que dégagent les banques classiques. Car meme avec l’E-banking elles y trouvent leur compte.

  2. Michel

    11 novembre 2014 at 19 h 50 min

    a mon avis sous peu nous aurons tous des comptes en ligne, car les moyens de paiement comme le chèque ou meme les espèces disparaîtrons dans un futur plus ou moins proche, l’argent alors dématérialisé pourra être gérer en temps réel avec tres peu de risques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *