Comment utiliser les retracements de Fibonacci

1812 vues Laisser un commentaire

S’il y a bien une chose en analyse technique qui est primordiale, ce sont les retracements de fibonacci, du célèbre mathématicien Léonardo Fibonacci né dans les environs de l’an 1200.

Les retracements de Fibonacci

On les appele retracements de fibonacci car les niveaux utilisés utilisent le nombre d’or (0,618) pour pouvoir tenter de déterminer jusqu’où le cours ira retracer. Il y a plusieurs niveaux a surveiller :

  • 0% début du retracement
  • 100% fin du retracement
  • 38,2% 50% 61,8% : niveaux intermédiaires (la moitié du retracement +/- 11,8% est faite)

Pour les niveaux supérieurs à 100% on appelera cela les extensions de Fibonacci. On peut s’en servir pour essayer de déterminer jusqu’où le cours ira en cas de breakout sur la fin du retracement par exemple.

On peut tracer des retracements de fibonacci partout

Pas vraiment en fait, pour cela il vous faut le point bas et le point haut du mouvement. Un retracement de fibonacci sont censés nous montrer quels sont les niveaux de prix importants à surveiller pour voir jusqu’où s’arrête le retracement. Si vous utilisez les retracements de fibonacci un peu partout sur le graphique, vous risquez d’avoir totalement faux.

Tous les mouvements sont systématiquement retracés

Entièrement faux dans la mesure où justement il faut casser certains niveaux pour amorcer un retracement. De même, dans une hausse ou dans une baisse, ce n’est pas parce que vous tracez les retracements de fibonacci que le cours ne va pas retester le plus haut ou le plus bas. Mais justement parce que vous avez tracé vos niveaux de prix, vous saurez que faire en cas de cassure par le haut ou par le bas !

Retracements de Fibonacci : la méthode

Pour tracer correctement vos niveaux de retracements, voici comment procéder.

  • Si le mouvement précédent était une hausse, prendre le plus bas (100%) et le plus haut (0%) du mouvement. Ne gardez que les niveaux intermédiaires 32,8% 50% 61,8%
  • Si le mouvement précédent était une baisse, prendre le plus haut (100%) et le plus bas (0%) du mouvement. Ne gardez que les niveaux intermédiaires 32,8% 50% 61,8%
  • Ne mettez pas trop de niveaux intermédiaires, car cela vous donnerait trop de signaux.
  • Faites apparaître les extensions de fibonacci (161,8% surtout)

fibonacci

Le graphique ci-dessus devrait vous donner une idée de ce que donne ces niveaux.

Comment les signaux sont-ils générés

En fait, pour moi, les signaux seront générés comme lors du passage sur des résistances ou des supports. Dans l’exemple du retracement, si le mouvement précédent était une hausse, je vais considérer les positions baissières, donc je prendrai position en cas de cassure des supports (niveaux 32,8% par exemple). Les scalpeurs eux vont plutôt aller chercher une dizaine de ticks sur les supports et les résistances car le cours risque de rebuter sur ces niveaux là.

Ce qui est primordial, c’est de rester dans le sens de la tendance, et ne pas anticiper les rebonds ou cassures sinon cet outil perd de son intérêt.

Analyse de l’or avec les retracements de fibonacci

L’or a fait un fort mouvement de 30 points à la hausse, et il est donc fort probable que le cours corrige un peu avant de remonter (voir photo ci-dessus). Un retour dans une zone à 1122/1126 semble inévitable avant de recasser la résistance à 1140 par le haut dans le cas du scénario haussier.

Idée de trade :

Achat dans la zone 1122/1126 avec un objectif de 1140

Résumé

  • Vous connaissez l’utilisation des retracements de fibonacci
  • Vous savez également que tous les mouvements ne sont pas retracés
  • Je rajoute : fibonacci est inutile quand on est en range.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *