Comment trader le gaz naturel en cas de conflit géopolitique

793 vues 4 Commentaires

trading-gaz-naturelLe gaz naturel tout comme le pétrole ou le charbon sont ce qu’on appelle des énergies fossiles c’est-à-dire des produits extraits du sous-sol. Ce sont des actifs issus de la classe des matières premières très rentables mais extrêmement volatils. Cette volatilité est occasionnée par de nombreux facteurs liés directement ou indirectement à leur production, leur transport ou encore leur distribution et commercialisation. Les crises financières, les conflits armés, les catastrophes naturelles ou même l’évolution du dollar ont une grande influence sur le prix du gaz. C’est dire que les cours du gaz naturel réagissent fortement à ces stimuli. Ce qui rend d’ailleurs difficile son trading et découragent par la même occasion bon nombre de traders. Mais ces difficultés n’empêchent pas les traders avertis de faire de bonnes affaires. Au contraire, à chaque situation de crise ils s’emploient avec ingéniosité pour en tirer de belles plus-values. C’est dire qu’ils font de ces crises de véritables moyens pour augmenter leurs gains, c’est d’ailleurs, ces stratégies de trading que je vous propose dans cet article.

Conflits géopolitiques et trading de gaz naturel

pipeline-gaz-naturelLa production du gaz naturel est assurée par trois zones géographiques différentes. Il s’agit de la Russie, des États-Unis et des pays du moyen orient dont l’Iran et le Qatar pour les plus importants.  L’instabilité politique conjuguée aux conditions climatiques influence fortement le cours du gaz naturel. Si vous désirez vous lancer dans le trading du gaz naturel, il est clair que vous devez tenir en compte tous ces facteurs. Premièrement, le transport du gaz n’est pas identique au transport du pétrole qui se fait pour la plupart de la production par voie navale. Au contraire, le gaz se transporte essentiellement via des gazoducs qui sont de longs canaux d’acheminements pouvant traverser plusieurs pays avant d’arriver à destination. D’où la nécessité pour les deux parties (acheteur et vendeur) de maintenir des relations amicales avec les pays traversés. Faute de quoi, l’approvisionnement peut tout simplement être interrompu.  Ce qui entraine un manque de cette matière première et donc la hausse de son prix. C’est une situation qui peut être très rentable pour les spéculateurs qui savent anticiper ces cas de figure. Outre le transport, en cas d’instabilité politique dans les pays producteurs, la production peut diminuer. Ce qui ne manque pas d’influencer le cours de l’actif celui-ci devenant plus rare. Les conflits géopolitiques affectent réellement le prix du gaz naturel et du pétrole. Le marché du gaz naturel connait aussi des moments de hausse durant les catastrophes naturelles qui frappent les pays producteurs. En effet, lors de ces épisodes indésirables, la production du gaz diminue considérablement entrainant ainsi des situations de manque, voire des pénuries. D’où l’augmentation du prix au grand bonheur des investisseurs qui disposaient de cet actif.

D’autres indicateurs à suivre pour trader le gaz

Le-gaz-naturelLe gaz naturel est un actif très volatil, d’où sa forte rentabilité. En effet de nombreux indicateurs permettent de suivre et de prédire son évolution. Il s’agit entre autres de l’évolution du pétrole, de celle du dollar, du niveau des stocks, ou encore de la saisonnalité. Le pétrole est un indicateur déterminant pour trader le gaz. En effet, les deux produits obéissent aux mêmes règles et suivent souvent la même trajectoire. Chaque fois que le cours du pétrole augmente ou diminue celui du gaz évolue aussi dans le même sens. Alors, si vous voulez trader le gaz naturel, il est nécessaire d’observer les tendances du pétrole. Cependant, le pétrole n’est pas le seul indicateur à suivre pour bien trader le gaz naturel. Pour ce faire, vous devez aussi vous intéresser à l’évolution du dollar car c’est la devise dans laquelle l’actif est souvent coté. Donc sa baisse ou sa hausse a nécessairement des répercutions sur le prix du gaz. Ce qui fait du dollar un indicateur incontournable pour tout spéculateur averti. Hormis ces indicateurs, il convient de noter que le gaz naturel est fortement saisonnier. En effet, sa consommation est plus importante en hiver qu’en été. Ce qui est parfaitement justifié car pour affronter le froid, les ménages chauffent de plus en plus. Ainsi la demande en gaz augmente tirant son prix vers le haut. En outre, trader le gaz naturel c’est aussi penser au niveau des stocks. Comme toutes les énergies fossiles le gaz naturel se fait de plus en plus rare et est appelé un jour à disparaitre. Alors quoi de plus intéressant pour un investisseur sur le long terme qu’un actif de ce genre.

Conclusion

Trader le gaz naturel lors des conflits géopolitiques s’avère aussi délicat qu’opportun. Il s’agit alors de suivre les indicateurs pour bien profiter de cet actif.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

RELATED ITEMS
4 Comments
  1. Franck

    22 juillet 2014 at 12 h 03 min

    Je suis d’accord avec vous que le gaz naturel aussi bien que le pétrole sont très volatils. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je n’ose pas les trader. Mais avec vos conseils je veux bien essayer pour voir.

  2. Gilles

    22 juillet 2014 at 12 h 07 min

    Franchement je préfère l’or ou encore l’immobilier à ce placement. Ce sont là des investissements sûrs et très intéressants sur le long terme.

  3. Leon

    22 juillet 2014 at 12 h 09 min

    C’est vrai que l’or est sûr mais il n’est pas aussi rentable que le gaz ou le pétrole. Ces investissements rapportent gros en peu de temps. Mais il est important aussi de diversifier ses placements pour minimiser ses risques d’où l’importance d’un placement aussi bien dans les actifs sûrs que dans les autres moins sûrs mais très rentables. C’est une question d’équilibre et de bonne gestion de son portefeuille.

  4. Charles

    22 juillet 2014 at 12 h 11 min

    Excellent article! J’avoue que je connaissais pas du tout comment trader le gaz naturel. Mais votre lecture m’éclaire beaucoup. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *