Comment trader grâce au Google Trend

1079 vues 4 Commentaires

google-searchEt si Google en plus de vous fournir des résultats pertinents lorsque vous faites vos recherches sur Internet, ou vous permettre de vous promener dans le monde entier grâce à Google Maps. Google permettait de spéculer sur les marchés financiers grâce à l’utilisation de sa fonctionnalité Google trend ? Une idée qui semble farfelue lorsqu’on sait qu’un trader professionnel passe de nombreuses heures à étudier les marchés financiers grâce aux techniques d’analyses fondamentales et techniques, au chartisme et bien d’autres joyeusetés mathématiques. Aussi loufoque que cette idée puisse paraître il semblerait d’après une équipe de chercheurs qu’il soit possible de spéculer et de prédire les fluctuations des marchés financiers, en un mot trader grâce au Google Trend. Dans cet article intitulé comment trader grâce au Google trend, je vous propose de décortiquer l’étude menée par les chercheurs Tobias Preis, Helen Susannah Moat et Eugene Stanley du département de physique de l’université de Boston et leurs collègues britanniques de l’université de Warwick. Une première étude de ce type avait déjà été publiée en 2012 dans la revue PLoS One, « Web Search Queries Can Predict Stock Market Volumes ». Celle-ci avait montré que certains termes de recherche pouvaient refléter le volume des transactions boursières en cours.

Trader grâce au Google Trend pour gagner sur les marchés boursiers

preisstanleymoat-e1366897520908Cette étude qui date pourtant de quelques années, a fait l’effet d’une bombe, elle a été publiée dans la revue Scientific Reports le 25 avril 2013 pour être précis. L’article publié est en accès libre sur le site Internet de Nature.com « Quantifying Trading Behavior in Financial Markets Using Google Trends ». En effet, trois chercheurs américains du département de physique de l’Université de Boston États-Unis et de l’Université de Warwick au Royaume-Uni suggèrent que l’analyse des mots-clés recherchés dans Google permettrait de prédire l’évolution des marchés financiers. Ceux-ci sont partis de l’idée qu’une analyse des mots-clés saisis dans le moteur de recherche Google pouvait permettre d’anticiper les variations boursières. Ces trois scientifiques vont même plus loin en affirmant que Google pourrait même peut-être aider à prédire les krachs boursiers. En fait, il ne s’agit pas d’utiliser Google en tant que moteur de recherche mais plutôt l’utilisation éclairée de son outil Google Trends. Pour rappel cet outil permet d’estimer le volume de recherche sur un mot-clé dans une fenêtre de temps donné, l’idée d’utiliser Google trend pour analyser les hausses et les baisses brutales de certains mots-clés stratégiques dans une liste contenant une centaine d’entrées, tels que« dette », « bénéfices », ou encore « inflation ». Les résultats ont été stupéfiants puisque durant la période comprise entre 2004 et 2011, ils ont pu établir une corrélation entre les volumes de recherche sur le mot-clé « dette », et l’évolution des marchés financiers sur cette période. Ce fut d’une manière éclatante un excellent indicateur lors de la crise des subprimes de l’année 2008, qui a été précédée d’une augmentation brutale du nombre de requêtes du mot-clé « dette » au cours des mois précédents.

Étudier les marchés via le volume de requêtes d’un mot-clé

google-trends-logoPour tester le bien-fondé de cette hypothèse nos trois scientifiques Tobias Preis, Helen Susannah Moat et Eugene Stanley ont donc mis au point une stratégie d’investissement, qu’ils ont baptisé tout simplement Google Trends strategy. Celle-ci consiste à investir à la hausse sur le Dow Jones, qui est le plus vieil indice boursier au monde, lorsqu’une baisse significative du volume des requêtes utilisant des mots-clés ayant un rapport avec l’activité boursière. Tandis qu’ils prennent des positions à la baisse (vente a découvert) lorsque le volume de requêtes augmente, conformément à leurs études cela signifie que le marché est pessimiste et que le sentiment est baissier. Pour valider la performance de la Google Trends strategy, les chercheurs ont comparé les résultats avec ceux obtenus avec des stratégies d’investissement classiques. Le résultat fut au-delà de toute espérance, la Google Trends strategy s’est révélé beaucoup plus efficace que les autres stratégies. Ainsi, concernant le mot clé « dette », les auteurs de l’étude ont ainsi pu constater qu’entre 2004 et 2011, le développement d’un portefeuille d’actions basé sur la Google Trends strategy aurait permis une augmentation de la valeur de ce portefeuille de 326%.

Conclusion

Même si les résultats semblent prometteurs en répondant à la question comment trader grâce au Google trend, certains chercheurs pointent du doigt que si cette étude permet de mieux interpréter a posteriori les événements du passé, rien ne prouve que celle-ci puisse être capable de prédire les événements à venir sur les marchés, une sorte d’illusion rétrospective. Toutefois, pour des traders expérimentés la prise en compte des volumes de recherche des mots-clés peut vraisemblablement permettre d’améliorer la qualité de ses analyses techniques. Dès lors, pourquoi ne pas s’en priver d’autant plus que les volumes de recherche sur les mots-clés sont disponibles gratuitement à travers Google trends.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

4 Comments
  1. Marc

    25 septembre 2015 at 17 h 03 min

    décidément Google est vraiment partout
    jamais je n’aurais imaginé qu’il existe une corrélation entre mots-clés et variations boursières.
    comme quoi nous vivons dans un monde fantastique

  2. Jerôme

    25 septembre 2015 at 17 h 07 min

    je trouve ça tout à fait logique après tout en y réfléchissant
    la corrélation entre les volumes de recherche et le sentiment des marchés est tout à fait plausible

  3. Patrick

    25 septembre 2015 at 17 h 09 min

    jamais une entreprise n’aura eu une influence sur nos vis comme Google
    dès lors pas surprenant que l’on trouve des liens de cause à effet entre les marchés et les recherches sur Internet

  4. michael

    25 septembre 2015 at 17 h 13 min

    contrarien de nature, je pense au contraire que cette étude sur Google trend ne prouve rien
    Il est toujours très facile d’expliquer les mouvements boursiers a posteriori

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *