Comment suivre le cours du Cac 40

1469 vues 3 Commentaires

cac-40-sigleL’indice CAC 40 est le principal indice boursier de la place de Paris, son objectif est de donner une représentation aussi précise que possible de la santé économique des plus grosses valeurs françaises. L’acronyme CAC 40 signifie cotation assistée en continu sa composition regroupant les 40 premières entreprises en termes de capitalisation, c’est un indice pondéré. De par les volumes de transactions transigées sur cet indice il est devenu au fil des années incontournables pour la plupart des investisseurs. Chaque trimestre un comité d’experts se réunir afin de déterminer sa composition, il n’est donc pas rare de voir certaines sociétés ne plus être coté au sein du CAC 40, laissant la place en règle générale à l’une des valeurs du CAC Next 20, si celle-ci remplit les critères d’exigence financière comme la liquidité du titre les volumes de transactions et la capitalisation boursière. Chacune des quarante sociétés qui composent le CAC 40 le pondère en fonction de la valeur des titres disponibles sur le marché. Les pondérations varient d’une société à l’autre en fonction de son flottant. Le CAC 40 est calculé en dividendes non réinvestis. Dans cet article je propose de découvrir comment suivre le cours du CAC 40 en temps réel de manière fiable et précise. Mais avant je vous propose un petit historique de l’indice numéro un de la bourse de Paris.

Historique de l’indice phare de la bourse parisienne

CAC40ProfitsLe CAC 40 fut créé le 31 décembre 1987 par la compagnie des agents de change, dont l’acronyme a été constitué en reprenant les initiales. Son lancement fut effectué avec 1000 points de base, une valeur continuellement mise à jour en calculant les cours des 40 sociétés parmi les cent entreprises concentrant le plus d’échanges sur la place de marché Euronext Paris. Avant la création de cet indice il n’existait pas d’outils à proprement parler pour mesurer la santé boursière dans l’Hexagone, les investisseurs qui disaient donc un indice fourni par l’INSEE. La naissance officielle du CAC 40 date du 15 juin 1988 suite au krach de 1987. Porté par la bulle Internet de la fin des années 90 et début de l’année 2000, l’indice signe son record historique le 4 septembre 2000 avec 6944,47 points durant cette séance, avant de subir une chute vertigineuse le 12 mars 2003 à 2401,41 points. C’est en 2003 qu’il adopte un mode de calcul flottant comme la plupart des principaux indices mondiaux. Il faudra attendre jusqu’en 2007 pour le revoir dépasser les 6000 points, engrangeant 150 % de hausse en 48 mois. Encore une fois la crise de 2008 aura raison du CAC 40 et l’enverra toucher les 3200 points durant le mois d’octobre, cette année 2008 l’aura vu perdre près de 43 % de sa valeur avant de signer un record de progression d’une journée de près de 11 %. Trois ans plus tard à nouveau krach boursiers enverra le CAC 40 sous la barre des 3000 points à 2855 points Le 12 septembre 2011. Après avoir flirté durant l’été 2014 avec les 4400 points, l’indice parisien en décembre 2014 cote aux alentours de 4150 points.


Le record historique du CAC 40 : Jean-François… par BFMBUSINESS

Vaut-il mieux suivre les cours du CAC 40 ou ceux du CAC 40 GR

bourses-indices-mondeBien que le mode de calcul du CAC 40 est proche de la plupart des indices boursiers de la planète vous avez vraisemblablement entendu parler du CAC 40 classique et du CAC 40 dividendes réinvestis celui qu’on appelle CAC 40 GR (Gross Return, c’est-à-dire rendement brut). Pour un investisseur il est légitime de se demander s’il est préférable de suivre l’indice classique ou celui à rendement brut. Pour cela il est important de comprendre les différences entre les deux CAC 40, tout d’abord sachez que le CAC 40 GR et le CAC 40 sont composés des mêmes 40 sociétés. Ce qui les distingue est leur mode de calcul. Le CAC 40 « classique » mesure uniquement l’évolution du cours de bourse des sociétés composant l’indice. Le CAC 40 GR y ajoute le montant des dividendes versés et réinvestis en actions de ces mêmes sociétés. Le CAC 40 cote actuellement aux alentours de 4150 points. Le CAC 40 GR s’élève à environ 9230 points. L’écart provient des dividendes versés et réinvestis en actions depuis la création de l’indice. Le CAC 40 GR est parfait pour mesurer la performance à long terme d’une des 40 sociétés le composant, cela vous permettra d’isoler la hausse de son cours par rapport aux dividendes versés. Le CAC 40 GR est parfait pour cela, ou si vous souhaitez comparer plus précisément la performance de l’économie française par rapport à l’autre moteur économique européen qu’est l’Allemagne. En effet le Dax de Francfort est calculé avec les dividendes, il en va de même pour le S&P 500.

Conclusion

bourse-paris-euronextIl existe de nombreux sites Internet proposant de suivre l’évolution du CAC 40, toutefois je vous conseille de choisir ainsi proposant des cotations en temps réel et précis. Comme l’écrit de cotations fournies par les agences ayant pignon sur rue tel que Reuters ou encore Bloomberg. De nombreux sites Internet proposent désormais l’accès à de nombreux indicateurs techniques qu’on pourra appliquer sur le cours du CAC 40 pour affiner ses analyses techniques, déterminer les moyennes mobiles, ou encore les bandes de Bollinger.

 

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

3 Comments
  1. Michael

    22 décembre 2014 at 12 h 16 min

    Merci pour cet article qui fait la lumière sur les différences entre le CAC40 et le CAC40 GR. Une notion trop souvent négligée sur le calcul de la santé économique française

  2. Jerome

    23 décembre 2014 at 14 h 36 min

    2012 va etre une grande année pour le Cac40 surtout si la BCE emboite le pas de la Fed et de la BOJ, car si les indices américains sont a des niveaux records, il reste pas mal de potentiel sur les places boursières européennes et au Japon

  3. Laurent

    23 décembre 2014 at 14 h 39 min

    Article très intéressant sur l’indice phare de la Bourse parisienne, c’est vrai que le CAC 40 GR est méconnu du grand public et pourtant il reflète de manière plus fidèle les performances économiques des grands groupes français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *