Comment se servir des futures dans votre trading de matières premières

1253 vues 7 Commentaires

FuturesA l’ère actuelle, le trading des matières premières est à la mode. De plus en plus de traders spéculent sur le cours de ces produits très volatiles pour la plupart d’entre eux via les contrats à termes ou futures. Dans ce sens, l’augmentation progressive de la population mondiale et l’apparition de nouveaux produits d’investissements sur les matières premières sont entre autres les causes réelles de cet engouement sans précédent. C’est alors qu’il est pertinent de se poser la question à savoir qu’est ce que donc un contrat à terme ? Et comment se servir des futures pour ses placements ? Tel est l’objet de cet article.

Les contrats à terme par saxobanque

Les contrats à termes

contrat-termeLes futures ou contrats à termes sont des négociations standardisées entre acheteurs et vendeurs sur le marché à terme à propos d’un produit bien définit, comportant une date déchéance. C’est-à-dire que le contrat à terme définit aussi bien la quantité du produit négocié, les modalités de livraison ainsi que la date à laquelle cette livraison doit se faire. Une date au-delà de laquelle le contrat expire tout simplement. En clair, c’est un engagement entre deux parties (acheteur et vendeur) et qui doit être honoré dans les termes du contrat. Ainsi, le vendeur pour sa part prend l’engagement de vendre le produit à l’acheteur conformément aux normes établies. Il en est de même pour l’acheteur qui doit à tout prix tenir sa promesse d’achat. Néanmoins peu de contrats arrivent à se matérialiser en réalité car les deux parties ont aussi la possibilité de céder le contrat à termes à d’autres. Les futures sont des opérations très fréquentes sur le marché des matières premières du fait de la volatilité de ces produits, induisant de belles perspectives de gains. L’importance de ce genre d’investissement c’est que le vendeur peut contracter des engagements avant même de disposer du produit en question. Une façon de stabiliser plus longtemps un prix malgré la nervosité du marché.

Spéculer en ligne les futures

Avec le développement exponentiel des plateformes de trading, l’investissement via les futures est devenu plus simple. Il suffit de quelques clics pour se positionner sur n’importe quel actif. En ce qui concerne les matières premières, une large gamme d’actifs est disponible sur les plateformes de trading. Allant des produits agricoles aux produits miniers. Avec les contrats à termes, il s’agit de tenter de réaliser des plus values en souscrivant à un contrat future. Pour ce faire, rien de plus commode que les contrats pour la différence (CFD). Ici, le principe c’est de négocier la différence de valeur entre le moment où vous vous positionnez et le moment de clôture. Ce qui vous permettra de toucher des plus-values à la fin de l’opération si vos estimations sont bonnes. Le contraire aussi peut se produire d’où la nécessité de l’analyse technique qui est le meilleur moyen de suivre une tendance et de détecter le moment idéal. Donc techniquement, vous devez vous positionner au bon moment et tenter de clôturer votre position lorsque le cours est supérieur au cours de départ. Car si vous persistez à attendre que les gains soient plus importants, vous risquez de perdre même votre capital. Ce qui ne veut pas dire que vous devez sortir de façon prématurée mais simplement de maximiser vos chances de gains par rapport aux risques pris. Ainsi, pour stimuler vos gains, vous pouvez faire appel aux effets de levier. Une manière de gonfler vos rendements mais qui vous expose naturellement à plus de risques. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les débutants en bourse ne doivent utiliser qu’avec parcimonie cette méthode qui requiert une plus grande expérience des marchés financiers.

Pensez aux fonds de placements sur matières premières

SAM_1176De plus en plus d’investisseurs se tournent vers les investissements futures et plus particulièrement vers les sociétés qui proposent des placements en matières premières. La société en question émet des titres que l’investisseur peut acquérir en espérant que dans le temps le cours va monter. Ce qui est tout à fait judicieux, vue la dynamique actuelle du monde qui permet de penser que les matières premières seront les investissements futurs. L’augmentation de la population mondiale, l’émergence de nombreux pays comme l’Inde et la Chine servent d’indicateurs. C’est dire que ce genre de placements s’accommode parfaitement avec les réalités actuelles. Donc si vous voulez vous lancer sur les matières premières via les futures vous pouvez dès maintenait le faire à travers ces fonds de placements.

Conclusion

Finalement, les contrats à termes sont les mieux adaptés au trading de matière premières. En plus d’être de parfaites couvertures ils sont très avantageux en termes de rendements.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

7 Comments
  1. Sophie

    25 août 2014 at 19 h 42 min

    Vous avez parfaitement raison. En plus d’être des couvertures, les futures sur matières premières offrent plus de liberté et d’assurance aux deux parties.

  2. veronique

    25 août 2014 at 19 h 49 min

    Les futures sur les matières premières sont la cause réelle de toutes les flambées de prix des denrées de première nécessité. Les gouvernements doivent à cet effet prendre toutes les dispositions nécessaires pour venir à bout de ce fléau qui détériore de plus en plus la situation des ménages les plus modestes au profit des spéculateurs.

  3. Xavier

    25 août 2014 at 19 h 50 min

    Parfaitement d’accord avec vous véronique. Pendant que les uns meurent de faim, les autres se remplissent les poches. Cette situation a assez duré comme ça. Il faut de réelles mesures pour freiner la cupidité des spéculateurs.

  4. Achille

    25 août 2014 at 19 h 53 min

    Nous spéculateurs ne sommes pas des voleurs encore moins des malfaiteurs. Nous ne faisons que notre job, celui de risquer notre capital pour en gagner un peu ou beaucoup plus. C’est juste le prix du risque que nous avons pris.

  5. anne marie

    25 août 2014 at 19 h 55 min

    Vous avez raison, qui ne risque rien n’aura rien. En tant que traders nous avons opté pour le risque donc si nous y trouvons satisfaction nous méritons nos gains. C’est aussi simple que cela.

  6. Sandrine

    25 août 2014 at 19 h 58 min

    Je suis d’accord avec vous sur l’intérêt des fonds de placements en matières premières. Car avec ces structures, les traders comme moi seront libérés du fardeau que les contrats à termes peuvent comporter.

  7. Michael

    27 août 2014 at 16 h 40 min

    J’ai entendu dire que pour bien trader les futures, il faut au minimum un budget de 100.000€. quelqu’un peut il me confirmer cela merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *