Comment s’améliorer avec un journal de trading

947 vues 6 Commentaires

Tout le monde parle de faire un journal de trading, mais peu de personnes sont enclin à le faire. Il est vrai que la tâche est un peu fastidieuse puisqu’il s’agit là d’écrire sur papier ou sur un document Word la psychologie propre à soi-même lors d’un trade en cours. Mais ce journal de trading peut avoir de réels impacts positifs sur votre performance future. Comment procéder ? Que faut-il mettre dans le journal de trading pour pouvoir apprendre de ses erreurs ? Décryptage.

Le journal de trading – un peu le joThe-Trading-Journal-300x199urnal intime du trader

En fait, l’idée du journal de trading c’est un peu de faire comme la fillette de 13 ans qui revient de l’école et qui décrit sa journée dans son journal intime : « aujourd’hui, j’ai rencontré un garçon terrible mais ma copine et moi on s’est engueulé parce que elle, elle l’aime aussi…. »… bon blagues mises à part, on parlera de notre petit journal de trading qu’on aime se garder pour soi. L’idée, c’est d’inscrire la psychologie du moment lorsque l’on trade.

Le trader intra-day, ou swing

Pour le trader intraday ou swing, la tâche est plutôt facile, parce qu’après l’entrée, il ne reste plus que la gestion des émotions et du trade en cours. Il est donc plus aisé de décrire ce que l’on est en train de faire. Par exemple :

« Le SPX500 arrive sur sa moyenne mobile à 50 périodes journalière, les statistiques américaines ont été meilleures que prévues dans un plan fondamental. Le RSI indique une survente, je suis donc rentré à l’achat parce que les chances de voir le SPX500 rebondir sur sa moyenne mobile sont très fortes »

On explique l’entrée, comme ci-dessus

Puis pendant que le trade court, on peut expliquer sa psychologie :

« Rah là là, c’est chaud, l’ouverture de Wall Street n’est pas parti comme je voulais, on termine dans un range de plus en plus serré mais nous sommes encore trop près de la moyenne mobile. J’espère que le cours n’ira pas casser son range par le bas, car mon stop loss n’est vraiment plus très loin »

Ou alors, la gestion du trade.

« L’objectif n°1 est arrivé, je coupe mon trade à 70% et je laisse courir le solde à 30% en remontant mon stop à 0 pips de gain »

Le scalpeur

J’avoue que pour celui-ci, c’est un peu délicat… Car il doit surveiller constamment son entrée et sa sortie qui doit se faire dans quelques secondes. Mais rien n’empêche d’aller acheter un dictaphone, et de réécrire sa journée de trading au calme dans un journal de trading ! La psychologie est la même.

Comment s’améliorer avec tout cela ?

Comprendre sa psychologie en moment de trader

L’objectif du carnet de trading, c’est avant tout de comprendre sa psychologie, et ce, surtout quand le trade devient perdant.

Par exemple si j’écris en 2013.

« J’achète le dow jones avec un objectif à 15000, prix d’achat 14928 suite au rebond sur la M15. Stop loss 35 points plus bas »

« Mon stop loss a été touché par une mèche et le cours est reparti à la hausse, bordel quelle frustration ! »

Et que je regarde en 2015, donc aujourd’hui, j’aurais tendance à penser que probablement mon stop loss était bien trop près, et qu’en réduisant la taille de la position et en mettant un stop plus large, le trade aurait atteint son objectif, et en gain !

Il me suffira donc depuis l’analyse de ma psychologie suite à ce que j’ai écris en 2013, ne pas refaire la même erreur, donc réduire la taille de position, avoir une meilleure psychologie (le nombre d’euros par point étant plus faible, moins stressant), et éventuellement élargir mon stop loss pour laisser vivre le trade et sortir en gain, qui plus est, sur l’objectif que je me suis fixé !

En résumé

  • Le journal de trading est important pour ne pas refaire les erreurs du passé
  • On inscrit sa psychologie en plus du trade que l’on a engagé : on ne se contente pas d’inscrire seulement Achat Vente Stop TP, ….
  • Pour les scalpeurs, faire un journal de trading n’est pas impossible ! Utilisez un dictaphone.

PS : n’oubliez pas que les professionnels le font aussi !!!

 

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

6 Comments
  1. Fabrice

    12 octobre 2015 at 14 h 53 min

    enfin un article qui explique de manière concrète, comment faire un journal de trading. Au final, c’est relativement simple, mais encore fallait-il avoir la recette

    • Quentin

      13 octobre 2015 at 0 h 09 min

      Un grand merci pour ce commentaire. Et encore, je pense que je pourrai encore rajouter quelques précisions !

  2. Alain

    12 octobre 2015 at 14 h 58 min

    je n’aurais jamais pensé, au dictaphone pour saisir ses impressions,décidément le trading est une activité pleine de surprises

    • Quentin

      13 octobre 2015 at 0 h 08 min

      oui 🙂 en plus ça permet en fin de journée de refaire le point sur soi même

  3. Jacques

    12 octobre 2015 at 15 h 10 min

    si j’ai bien compris un journal de trading sert à calculer la taille de ses positions, suivre l’évolution de son compte de trading, garder une trace de ses anciens trades ?

    • Quentin

      13 octobre 2015 at 0 h 06 min

      en quelque sorte oui, mais c’est surtout pour noter sa psychologie à l’instant ou vous tradez. Car dans 4 ans vous aurez oublié dans quelles conditions psychologiques (ça peut etre une engueulade matinale avec sa femme par exemple… mdr) vous initiez votre trade. Donc au delà de la taille, vous savez dans quelles conditions psychologiques vous avez le plus de pertes et donc quand vous êtes de nouveau dans cette situation psychologique, vous savez qu’il ne faut pas trader

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *