Comment « marquer » son graphique ?

801 vues Laisser un commentaire

Le trader particulier qui trade chez lui oublie peut être une chose essentielle lorsqu’il trade : le marquage du graphique. Que veut dire marquer son graphique ? C’est tout simplement matérialiser sur le graphique les zones d’achat/de vente, et des zones où on ira couper ses bénéfices ou couper ses pertes.

Le marquage du graphique : aussi efficace qu’un plan de trading ?

Le marquage du graphique doit faire partie de votre plan de trading. Tout simplement pour matérialiser votre stratégie à même le graphique, et vous aider psychologiquement à tenir votre position. S’il est facile de le dire comme ça à l’écrit, qu’en est-il réellement ? De quelle manière procéder ?

On marque le prix d’achat, le SL et le TP

Normalement, votre broker fait apparaître votre position automatiquement sur le graphique, donc en réalité vous n’avez absolument pas besoin de matérialiser ces trois composantes sur le graphique. Voici comment procéder :

Le marquage du graphique = stratégie future

Je vais vous montrer donc un graphique d’une position sur l’or sur laquelle je suis actuellement. Etant actuellement sans levier, je n’ai pas mis de stop loss ni de take profit. J’ai préféré procéder autrement.

XAUUSD.H4

Voilà ma position sur l’or, prise sur compte réel. On voit que ma position était gagnante quelques jours et est revenue dans le négatifs à cause de cette énorme bougie rouge que vous voyez là.

J’ai préféré marquer mon graphique en me donnant en bleu des zones de rachat supplémentaire : sur cette stratégie sans levier, je m’autorise 3 moyennes à la baisse, sur les trois zones que vous voyez ci-dessus.

La prise des bénéfices se fera en trois temps, matérialisé par les lignes rouges en haut des prix. A chaque franchissement d’un niveau, je coupe 33% des bénéfices.

Ce plan est supposé fixe, donc je garde mes niveaux quelque soit le marché. Si la 3ème zone en bleu est cassée, je coupe le trade et j’encaisse la perte. Si le trade se retrouve au delà du 3ème trait rouge, je coupe le trade et je prends la caisse.

En résumé

  • Marquer son graphique sert à matérialiser sa stratégie directement sur le graphique
  • On marque sur le graphique les composantes « fixes » comme les zones de prises de bénéfices ou de rachat comme vu sur la stratégie ci-dessus.
  • Préférez marquer votre graphique sur un deuxième graphique à part, le premier vous servant à l’analyse en temps réel, le deuxième vous servant à monitorer votre position en temps réel et situer les prix actuels par rapport à la stratégie que vous vous êtes fixé.
  • Idéal pour les daytraders et les swings, car en scalping on a pas le temps de tout tracer.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *