Comment fonctionne une martingale ?

2424 vues 2 Commentaires

La martingale consiste à investir une petite somme d’argent, que l’on fait grossir de manière exponentielle afin de réduire le risque à la seule somme présente sur le compte lors du dépôt. Les martingales sont donc censees nous rendre riche en peu de temps, même si le taux de réussite est largement peu atteint (moins de 1% de réussite). Pour parler de martingales, seule une poignée de traders à réussi à se faire un joli magot en suivant une martingale à la lettre. Ils avaient mis tout leur sérieux, et avait même des règles de money management pour que la martingale soit la plus fracassante possible.

Fonctionnement d’une martingale

Une martingale ne fonctionne pas en numéraire mais en interets composés. La martingale la plus connue est celle du 1% / jour, mais il en existe d’autres où les rendements proposés vont carrément aller jusqu’à 5% par jour. Le but des martingales, c’est donc de faire beaucoup d’argent avec peu, même si le taux de réussite est inférieur à 5%. 1 compte sur 20, ça donne quand même envie de se lancer et d’essayer n’est-ce pas ?

La martingale sur les options binaires

L’avantage des options binaires, c’est que quelque soit le nombre de ticks au-dessus du prix fixé, le rendement sera toujours le même : entre 70 et 91% par trade réussi. Ca tombe bien puisque les martingales sont friands d’actifs à rendement élevé. Bien sûr, on évite de faire les martingales du type :

1er trade 1€ -> solde 1,80€

2ème trade 1,80€ -> solde 3,10€

3ème trade 3,10€ -> solde 5,70€ etc.

Car au bout d’un moment vous perdrez une seule fois et vous aurez une ligne du type 4ème trade 5,70€ -> solde 0€.

Le but des martingales réussies c’est qu’on puisse avoir une seconde ou une troisième chance d’enchaîner les trades gagnants. Car une martingale c’est un fort taux de réussite avant tout.

Pour les options binaires, sachant qu’un rendement est compris entre 70 et 91%, il faut donc engager environ 8% de son capital pour faire grossir la martingale de 5% / trade. Par exemple, on aurait une martingale de ce type là :

Solde : 100€

1er trade 9€ -> gain 7,10€ -> solde 107,10€

2ème trade 9€ -> gain 7,10€ -> solde 114,20€

3ème trade 10€ -> gain 8,40€ -> solde 122,60€

4ème trade 10€ -> gain 8,40€ -> solde 131,00€

etc.

Ainsi, si vous perdez une fois, vous reculez d’une ligne, tout simplement, au lieu de perdre l’intégralité du capital. Bon c’est sûr que le capital ne va pas grossir très vite, mais je peux vous assurer qu’une fois la barre des 1000€ atteinte, les gains sont de l’ordre de 110€ / trade, et là la martingale devient intéressante.

La martingale sur CFD ou futures

Ca fonctionne sur le même principe que les options binaires, seulement, c’est à vous de faire attention où vous placerez votre stop loss et votre take profit. Les martingales veulent que les stops soient le plus loin possible par rapport au take profit, car les martingales « misent tout sur un seul trade ». Le risk/ratio est donc négatif, mais c’est un peu ça qui fait monter de manière exponentielle le solde, car chaque trade d’une martingale se doit de sortir en gain.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

2 Comments
  1. patrick

    2 août 2016 at 13 h 22 min

    Ahhh la fameuse martingale… Les pros et Cons s’écharpent encore sur ce sujet. Ce que les investisseurs semblent oublier pour qu’une martingale soit gagnante, c’est qu’il faut un capital illimité….

  2. Vania

    2 août 2016 at 13 h 37 min

    La martingale peut fonctionner mais cela implique aussi de laisser Madame bonne fortune faire son travail. Ce qui est a l’opposé de la philosophie d’un trader proffesionnel qui doit absolument maîtriser le risque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *