Comment acheter des actions de Wall street quand on est franchouillard ?

737 vues 2 Commentaires

Wall-StreetLes États-Unis restent malgré l’avancée de la Chine la première puissance économique mondiale. Les USA abritent sur leur territoire les plus grandes bourses de la planète. Ainsi son marché d’actions est tout simplement le premier au monde, puisque l’on y retrouve les plus grosses capitalisations boursières du globe. Les marchés boursiers US sont aussi ceux qui concentrent les plus forts volumes d’échanges, ce qui veut dire que c’est le royaume de la liquidité. Pour rappel la liquidité c’est la garantie sur les marchés financiers de pouvoir entrer ou sortir à tout moment sur n’importe quelle valeur cotée. Dans cet article intitulé comment acheter des actions de Wall Street quand on est franchouillard. Je vous propose de découvrir les différentes solutions qui s’offrent traders français voulant investir outre-Atlantique. Tout comme pour les traders français dont l’objectif du placement est de maximiser une somme via la revente d’un titre, en plus du versement de dividendes, force est de constater que les mécanismes ne sont pas identiques d’un côté de l’autre de l’Atlantique.

Les bourses américaines sont les plus liquides au monde

Dans l’imaginaire collectif français vraisemblablement mondial les États-Unis restent le pays de tous les excès, de la démesure. Les marchés boursiers ne font pas exception à la règle, le meilleur exemple étend le Nasdaq, le marché financier ou sont cotées les jeunes sociétés, fait rêver les Day traders en recherche de sensations. Il n’est en effet pas rare de voir sur ce marché de voir des fluctuations de 10 voire 20% chaque jour sur de nombreuses valeurs. Les possibilités de gain sont donc considérables mais les pertes aussi. Ainsi pour profiter des formidables opportunités que proposent les marchés boursiers américains, il faut bien évidemment ouvrir un compte en bourse chez un broker qui fournit un accès moins direct aux places financières américaines. Et à ce petit jeu force est de constater que plusieurs solutions sont disponibles. En effet, pour un trader classique effectuant un volume restreint d’opérations, cette solution du broker américain n’est pas forcément pertinente. En revanche, si l’activité boursière est plus fournie, ou si l’on souhaite pratiquer le Day trading. Alors, afin de profiter de la forte volatilité du marché américain il n’y a pas d’hésitation à avoir, vous devrez ouvrir un compte auprès d’un broker local.

La procédure d’ouverture d’un compte aux États-Unis

Comment acheter des actions de Wall street quand on est franchouillard ?_1Il existe de nombreuses sociétés de courtage outre-Atlantique, parmi les plus connues nous pouvons citer : ETrade, Interactive broker TDAmeritrade ou Schwab… je vous laisse le soin de visiter les sites et de déterminer s’ils correspondent à vos besoins en tant que trader. Une fois que le broker aura été choisi, les procédures d’ouverture et de vérification du compte de trading sont identiques à celles pratiquées en France, à une exception près. Il faudra en effet justifier son statut de non-résident fiscal américain, remplissant un formulaire spécial pourtant le numéro de code W8, c’est une étape importante à ne pas négliger pour être en totale conformité avec les services fiscaux américains. Les brokers sérieux mettront à disposition ce formulaire sur leur site Internet, il devra donc être téléchargé imprimé puis rempli et renvoyé au broker qui le fera suivre à l’administration fiscale américaine. Celui-ci permet aux impôts américains de transférer la collecte de l’impôt à l’État français selon une convention fiscale bilatérale entre les USA et la France.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

2 Comments
  1. Fabrice

    18 août 2015 at 13 h 36 min

    Difficile pour un trader débutant d’investir au usa, je dirais meme pour un trader expérimenté ca demande un certain temps d’adaptation

  2. daniel

    24 août 2015 at 14 h 49 min

    C’est clair que les marchés US sont le paradis de la liquidité pourtant leur accès n’est pas si aisé, car les interfaces de passage d’ordre ne sont pas faciles a prendre en main surtout pour les débutants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *