Chiffre du chômage aux Etats-Unis, comment s’en servir dans vos positions

692 vues 6 Commentaires

chomage-usaLe trading offre de réelles opportunités qu’il est judicieux d’exploiter pour en tirer le maximum. Le taux de chômage aux Etats-Unis reste un élément clé qui influence aussi bien le cours du dollar que le comportement du marché. Savoir prévoir les humeurs du marché c’est savoir comment se comporte le monde du travail américain. C’est ainsi que, le chômage aux États-Unis est un indicateur phare pour les inconditionnés de la Bourse. Car, la moindre annonce sur le chômage déclenche une forte agitation du marché. C’est dire que trading et les chiffres du chômage américain sont fortement liés puisque le dollar US est la monnaie la plus tradée au monde. Par conséquent, le rapport américain sur les emplois non agricoles (Non Farm Payroll Report) et sur le taux de chômage constitue donc un outil de base, le guide de tout trader averti. Ainsi qu’en est-il du rapport NFP ? Comment s’en servir pour vos trades ? Voici ce que nous allons voir dans cet article.

Le NFP et le chiffre du chômage aux USA : incontournables en Bourse

hireLe rapport Non Farm Payrolls est l’indicateur par excellence de la variation mensuelle d’emplois aux l’Etats-Unis. Publié chaque premier vendredi du mois, ce rapport permet de déterminer l’importance du chômage et son impact sur la monnaie américaine ainsi que sur la politique monétaire de la FED (Réserve fédérale des Etats-Unis). Le NFP reflète la réalité du marché du travail américain et la consommation intérieure. Il est l’instrument de mesure qui permet d’analyser les répercutions que peuvent avoir le niveau de chômage sur les grands marchés boursiers. Le nombre d’emplois créés, ceux perdus, l’évolution ou la régression du taux de chômage sont entre autre publiés chaque mois à travers ce rapport. Une façon de permettre aux investisseurs de mesurer l’évolution du marché et de pouvoir passer leurs ordres en toute connaissance de cause. Ainsi selon que les chiffres soient favorables ou non, la Fed adopte de nouvelles mesures afin de calmer les ardeurs. Car, c’est effectivement sa fonction d’assurer une bonne croissance tout en encadrant l’inflation. Ce qui n’est pas sans conséquences sur l’évolution du cours de la monnaie américaine. C’est dire que ce rapport sur le taux de chômage et d’emploi est au cœur des bouleversements qui peuvent survenir à tout moment sur les marchés financiers. Alors si vous évoluez sur le marché des changes, vous avez tout intérêt à suivre de près les publications du NFP. Cependant, il faut noter que ces dernières sont susceptibles de subir des modifications régulières. Donc informez-vous le plus fréquemment possible pour pouvoir bien placer vos ordres.


Etats Unis : léger ralentissement des embauches… par euronews-fr

Quelques conseils pour trader les NFP

non-farm-payrollsTrader le NFP c’est avant tout anticiper sur les décisions de la FED puisque tout se joue avec les politiques que va poser la réserve fédéral américaine une fois les chiffres publiés. Donc spéculer sur les paires de devises libellées en dollar américain vous donnera la possibilité de prévoir l’orientation du marché. C’est le cas pour la paire de devise euro dollar. En effet, lorsque le taux de chômage baisse, le dollar a tendance à grimper et vice versa. C’est dire qu’avec cette paire de devise vous pouvez effectivement faire de bonnes opérations. Néanmoins, il faut noter que la tendance peut ne pas suivre vos estimations et même s’inverser. Alors, plus de prudence ne sera pas de trop car encore une fois le marché forex est un marché très volatil. Par ailleurs, compte tenu de l’importance des chiffres du NFP sur la variation du marché Forex, il est primordial pour vos placements de faire une analyse rétrospective. C’est-à-dire de voir l’orientation qu’avait prise la paire de devise que vous tradiez avec la publication précédente. Une sorte de comparaison qui peut se révéler utile. Car même si les chiffres ne sont pas stables, cette opération peut vous éclairer sur le rythme avec lequel les chiffres évoluent et donc vous aider à faire vos propres estimations. Outre cette mesure, si vous tradez les donnés du NFP, il est important de placer vos ordres en stop. C’est une mesure préventive qui peut vous sauvez si la tendance ne suit pas vos attentes. Cela vous permettra de minimiser vos pertes et donc de ne pas vous ruiner complètement. Ce qui n’est pas souhaitable pour un investisseur quelque soit son statut.

Conclusion

Trader le Forex et particulièrement les cross majeurs avec le dollar comme devise de contrepartie implique une connaissance et une utilisation rationnelle du taux de chômage des Etats-Unis. Un élément essentiel pour prévoir les variations du marché.

 

 

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

6 Comments
  1. Jean Jacques

    22 août 2014 at 12 h 39 min

    Les chiffres du chômage vont encore prendre de l’importance dans les mois a venir. La présidente de la Fed ayant déclaré qu’elle suivra attentivement le taux de chômage US afin de décider quand sortir de la politique non conventionnelle de la banque centrale américaine. Ce qui implique à mon avis un retournement de tendance dès que sa politique d’argent facile se terminera avec une remontée des taux a la clé

  2. Jerome

    22 août 2014 at 12 h 41 min

    Merci pour cet article soulignant le lien entre le taux de chômage aux états unis et le dynamisme des marchés. Pour ma part je ne trade jamais le dollar sans consulter les rapports sur le NFP parmi d’autres indicateurs évidemment.

  3. Benoit

    22 août 2014 at 15 h 37 min

    Je suis d’accord avec vous que trader la paire de devise euro dollar en tenant compte des chiffres du chômage peut être très bénéfique. Car en plus de sa forte volatilité, le cours du dollars US peut être bien prédit avec une bonne analyse technique

  4. MAX

    22 août 2014 at 15 h 41 min

    Pour moi le forex n’est pas à la portée de tout le monde car les facteurs qui influencent ce marché sont nombreux et difficiles à prévoir. Alors je préfère les options binaires qui sont plus simples à trader.

  5. Claire

    22 août 2014 at 15 h 45 min

    A mon avis, l’influence du taux de chômage au États-Unis s’étend jusqu’aux actifs qui dépendent du mouvement du dollar, les matières premières par exemple. Donc la spéculation sur ces dernières peut être intéressante si l’on prévoit le cours du dollar.

  6. Serge

    22 août 2014 at 15 h 47 min

    Il est vrai que le taux de chômage a un impact sur le cours du dollar mais il n’est pas le seul élément qui fait sursauter la devise américaine. Les événements politiques, économiques, culturelles, ou encore les catastrophes naturelles peuvent du jour au lendemain inverser les tendances

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *