Bourse : faut-il délaisser le secteur automobile ?

604 vues Laisser un commentaire

PDG VolkswagenLe scandale Volkswagen risque de laisser des traces sur le secteur automobile. Mi-septembre, la firme allemande avouait avoir installé sur plus de 11 millions de véhicules diesel, un logiciel permettant de diminuer les émissions de particules polluantes lors des tests d’homologation.

En une séance, l’action dévisse de près de 19% à la bourse de Francfort. Pas moins de 15 milliards d’euros de capitalisation boursière partent  en fumée. Le lendemain, l’action perd encore 20 %.

Les cours des principales entreprises du secteur sont affectés : Renault et Peugeot plongent de 20 %. Tous les constructeurs européens s’inquiètent car tous se savent eux aussi concernés. Pour autant, faut il faire sortir de son portefeuille les actions du secteur automobile ? Du point de vue stratégique, rien n’est moins certain.

Les marchés se sont ressaisis

Les marchés se sont déjà ressaisis et l’’indice Stoxx Europe 600 & Part qui regroupe les constructeurs et équipementiers européens a pratiquement rattrapé son niveau du 18 septembre, avant que ne se déclenche l’affaire Volkswagen.

L’introduction de Ferrari à la bourse de New York s’est relativement bien passée, dans un contexte général pourtant peu favorable aux introductions.

Les constructeurs ont réagi et annoncent à tour de rôle des mesures de transparence concernant les émissions polluantes réelles de leurs véhicules.

Un secteur poussé par l’innovation technologique

Pour beaucoup d’analystes, si le secteur reste très concurrentiel, les entreprises les plus en avance sur les véhicules électriques ou hybrides, comme Toyota, devraient s’assurer de belles perspectives sur le moyen et long terme.

Les équipementiers ne sont pas en reste. Ils devraient être poussés par la nouvelle révolution technologique prévue dans le secteur. Connectivité, intelligence artificielle, capteurs et interface homme-machine sont autant d’innovations qui vont contraindre l’ensemble des constructeurs à se réinventer.

Autant le dire, les 10 prochaines années devraient transformer en profondeur l’industrie automobile.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *