Bougies japonaises : qu’est-ce qu’une pénétrante ? 

1199 vues 1 Commentaire

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à une configuration de bougies japonaises très intéressante : c’est la pénétrante. A quoi donc peut correspondre ce terme barbare en trading ? Nous allons voir que la pénétrante est forcément un signal haussier ou baissier. Cela dépend notamment de la place dans laquelle les deux bougies se situent.

Un signal certes, mais faible.

 

La pénétrante est un signal qui est plutôt rare mais qui est faible. En général cela apparaît quand le marché arrive dans une phase d’hésitation. La première bougie par exemple pour le signal haussier et une bougie rouge bien baissière, suivi d’un gap baissier et enfin la deuxième bougie est verte et arrive au niveau du milieu voire même la dépasse pour pouvoir confirmer que le marché va reprendre le chemin de la hausse.

La plupart du temps, piégeur

 

Ce qui caractérise les pénétrantes, c’est qu’en général on ne les voit pas venir. Souvent, elles apparaissent sur un support ou une résistance importante et la casse. Les gens peuvent donc penser que la troisième bougie va ravaler cette deuxième bougie haussière, mais en fait c’est tout le contraire. La hausse continue pour la pénétrante haussière et  beaucoup se font piéger en ayant vendu le plus bas. Plus le nombre de vendeurs sont piégés et plus la force du signal est forte.

Une figure facile à confondre

 

Pour ceux qui commencent tout juste à aborder les marchés financiers, il faut savoir que la pénétrante ressemble à beaucoup d’autres patterns. On peut donc la confondre avec le harami par exemple ou alors une englobante haussière. Si les signaux sont exactement les mêmes, la force du signal, elle, est totalement différente.

La pénétrante baissière.

Il existe également une version pour la pénétrante baissière. Cette fois-ci la première bougie est verte et est ensuite suivie d’un gap haussier. Enfin, la deuxième bougie est bien rouge et clôture en dessous du milieu de cette précédente bougie. Pour la pénétrante baissière, le signal est toujours aussi faible que la pénétrante haussière. Il faut donc une bougie de confirmation supplémentaire pour savoir si on reste bien en dessous du milieu de la première bougie.

Fait intéressant quand on additionne les deux bougies.

En fait pour comprendre la véracité du signal, il faut savoir que si on additionne les deux bougies ensemble, on a souvent une figure en forme de marteau ou de marteau inversé. Cela vient du fait qu’une nouvelle bougie s’est formée alors que le marteau était en création.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

RELATED ITEMS
1 Commentaire
  1. Vania

    27 septembre 2016 at 19 h 40 min

    Reconnaitre les patterns et les faux signaux prend du temps, meme lorsque c’est bien expliqué comme dans cet article. Seule l’expérience permet de ne pas se faire piéger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *