Bien réussir sa rentrée quand on est trader

506 vues 4 Commentaires

leonardo-dicaprio-wolf-of-wall-streetLes vacances viennent de se terminer, pour la plupart d’entre nous, même si en tant que trader l’on n’est jamais vraiment en vacances. D’autant plus qu’aujourd’hui avec les nouvelles technologies, l’on n’est jamais vraiment déconnecté des marchés financiers, en effet les brokers dans leur grande majorité un accès à la plate-forme de trading via un Smartphone ou une tablette numérique. Dans cet article intitulé bien réussir sa rentrée quand on est trader, je vous propose de faire le point pour mieux investir sur les marchés financiers. En effet, contrairement aux idées reçues et aux clichés, le métier de trader est un métier éprouvant, bien loin de l’image festive que l’on dépeint dans des films comme le loup de Wall Street, biopic du sémillant Jordan Belfort. Et ce d’autant plus, que traditionnellement les mois de septembre et octobre ont une mauvaise réputation sur les marchés boursiers, puisqu’on dénombre une quantité inquiétante de krach boursier, ou de correction sévère lors de la rentrée.

Pourquoi le trading est-il si difficile à maîtriser ?

Le trading est une activité qui laisse peu de place au hasard, même si un investisseur débutant avec un peu de chance peut très bien voir son compte de trading grossir en l’espace de quelques semaines. Si la chance du débutant est une notion floue, afin de dégager des bénéfices année après année, force est de constater que les traders capables de réussir de telles performances ne sont pas très nombreux. Au-delà même du bagage technique et des aptitudes psychologiques, réussir sur le long terme dans le trading n’est pas donné à tout le monde, même si je pense sincèrement que tout un chacun a sa chance à condition de s’en donner les moyens. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, un trader qui réussit déteste le risque, bien plus qu’il est attiré par le gain. En effet, pour réussir à extraire du rendement année après année, il est essentiel d’apprendre à élaborer des stratégies de trading complètes et fiables. Il faut bien le reconnaître, cette capacité a tendance à s’émousser avec le temps, c’est la raison pour laquelle il est essentiel de s’aménager des temps de repos et de détente durant les vacances par exemple, afin de revenir reposé et en pleine forme. C’est un aspect souvent négligé, mais la créativité et la capacité d’adaptation est tout aussi importante pour réussir en tant qu’investisseur, autant que la capacité à mener des analyses techniques ou fondamentales.

La psychologie, élément incontournable du succès en bourse

psychologie-trading-expression-des-libertes-perdues-800x600Le trading est loin d’être un jeu, n’en déplaise à certains spéculateur véhiculant l’image du flambeur, s’il paraît évident que lorsque l’on trade c’est avant tout pour gagner de l’argent, ce ne doit pas être la seule motivation. La dimension psychologique est bien trop souvent sous-estimée dans la réussite d’un trader, en effet pour mettre toutes les chances de son côté, il est impératif d’apprendre à maîtriser ses émotions. En fait, il faut même dans l’absolu renoncé définitivement à vos émotions telles que la peur, la cupidité ou l’euphorie. Vous devez apprendre à trader comme une machine dénuée de sentiments. Ainsi, lorsque vous serez capables d’accepter le verdict du marché, alors vous serez devenus un meilleur trader. Inutile de se lamenter lorsque l’on subit un revers sur le marché, en effet, il faut garder à l’esprit qu’une perte n’est en aucun cas une remise en cause personnelle. Tout comme engranger un joli bénéfice ne devra en aucun cas vous faire entamer la danse de la victoire. Les traders expérimentés savent très bien que malgré toutes les précautions prises lors de ces analyses techniques fondamentales, ou le soin accordé lors de la mise en place ses stratégies de trading, les fluctuations de marché restent toujours aléatoires. Ainsi une fois que vous avez cliqué avec votre souris pour lancer une position, l’honneur et la fierté n’ont plus de place sur le champ de bataille des marchés financiers.

Conclusion

S’il est vrai que le travail est indispensable pour réussir dans toute activité, c’est encore plus vrai dans l’investissement sur les marchés financiers, s’aménager des temps de pause et de détente est indispensable pour éviter le burnout. Toutefois je ne vais pas vous mentir, et il faudra si vous souhaitez survivre sur les marchés consacrés au minimum deux à trois heures par jour afin de travailler ses systèmes d’entrée, de sortie, de gestion, étudier de nouveaux sous-jacents… Bref un trader qui survit est un trader curieux, un trader agile et souple pour changer vite de stratégie quand celle qu’il utilise ne fonctionne plus.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

4 Comments
  1. François

    9 septembre 2015 at 8 h 37 min

    J’espère que vous vous etes bien vidés la tete cet été, car a peine les vacances finies que les marchés commencent a craquer, la rentrée s’annonce tres chaude en effet

  2. thomas

    9 septembre 2015 at 8 h 41 min

    Je ne pense pas que la situation soit si grave que cela, les marchés sont pilotés, donc cette respiration était la bienvenue pour préparer notre rallye de fin d’année

  3. Gilles

    9 septembre 2015 at 8 h 47 min

    Meme si en tant que trader assez expérimente je sais queles marchés sont soumis a des cycles, la prudence doit etre de rigueur, merci pour le tuyau je ne connaissait pas tres bien le groupe Gorgé, je vais regarder ce titre de plus près

  4. Greg

    9 septembre 2015 at 8 h 57 min

    Comme le dit l’adage boursier, en finance de marché mieux vaut avoir tort à 50 que raison tout seul…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *