La baisse du pétrole inquiète l’OPEC

653 vues Laisser un commentaire

Ce mardi, le pétrole a perdu de nouveau près de 3% avec un rebond qui a fait mordre la poussière aux acheteurs qui pensaient que le rebond arrivait enfin (et j’en fait partie… Malheureusement)
En effet, le pétrole à fait un pic à 33$ par baril vers 16:00 avant de plonger comme une furie.

L’OPEC sur les dents

Ce matin le pétrole à bénéficié d’une rumeur qui raconte que des pays de l’OPEC souhaitent se réunir de toute urgence pour discuter du pétrole qui ne fait que baisser. Les pays qui souhaitent se réunir d’urgence ne sont certes pas encore connus, mais le fait que quelque chose se trame au sein de l’OPECopec-logo est toujours synonyme de hausse du pétrole. En fait je trouve que les fondamentaux ne sont pas si mal en faveur de la hausse du pétrole. Pour rappel voici les deux grandes news qui sont susceptibles de faire rappeler aux vendeurs qu’il ne fait pas bon suivre la tendance pendant trop longtemps.

Querelles entre l’Iran et l’Arabie saoudite

Ces deux pays sont de la même religion, mais pas de même croyance, alors forcément, quand l’Arabie saoudite bute un imam chiite (iranien donc) en territoire sunnite, cela ne fait pas bon ménage. Bon, c’est pas non plus la mort puisqu’il n’y avait qu’à se fier au lois saoudiennes (attention je ne suis pas pour la peine de mort bien sur) pour éviter ce genre de mésaventures.
Les deux pays se font donc  »la gueule » comme on dirait ici, et ça c’est plutôt bon pour l’or noir.

L’OPEC dérangé

Et puis il y a cette rumeur sur l’OPEC qui veut se réunir de toute urgence. En même temps, le pétrole c’est leur seule rentrée d’argent et à moins de dévaluer leur monnaie et d’abandonner le pétrodollar, je ne vois pas comment ils peuvent tenir avec un pétrole aussi bas.

Le président de l’OPEC, le Nigérien Emmanuel Kachikwu a annoncé que le groupe est en train de réfléchir à faire une réunion d’urgence, qui aura probablement lieu le mois prochain. L’issue probable est que les pays de l’OPEC coupent une partie de leur production, ce qui éviterait au pétrole de baisser davantage.

Ils pourraient décider d’arrêter leur production ou de réduire les volumes ce qui ferait augmenter la demande par rapport à l’offre disponible qui est déjà surabondante.

Quelque part, ils ont eu tort selon moi de ne pas avoir agit bien plus tôt, quand le pétrole s’amusait à faire des aller-retours sur 45/50 USD quelques mois plus tôt.

Techniquement, un plus bas de 13 ans

Quand on jette un œil sur un graphique long terme, le pétrole est à un plus bas de 13 ans et est même parvenu à franchir à la baisse la barre des 30$ avec un plus bas à 29,92 du jamais vu depuis septembre 2003 !

Le pétrole a également fait un léger rebond sur le bas de son canal baissier et je pense que le rebond technique est possible

crudeoil

Si l’on en croit ce graphique, le rebond pourrait aller jusque 35 USD par baril d’or noir avant de rebaisser de plus belle.

 

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *