À quoi ressemble une situation difficile en trading ? Et quelles sont les solutions ?

522 vues 2 Commentaires

On a tous rencontré des situations difficiles dans notre trading, mais bien souvent, c’est seulement après coup qu’on s’aperçoit de l’énorme bourde que l’on a fait. Je vais dans cet article vous indiquer tous les prémices d’une mauvaise situation en trading pour que vous sachiez identifier ces périodes et pour que vous puissiez par la suite prendre les meilleures décisions pour corriger cette situation avant qu’elle n'empire.

Le top 5 des pires situations que rencontre un trader

La perte qu’on a laissé courir

Le premier cas, c’est celui qui est d’avoir laissé une perte courir trop longtemps. Au départ, le trade était sûrement parti dans les meilleures conditions (en gain, etc.) et vous avez laissé courir en espérant que les gains engendrés seraient plus importants. Le problème, c’est que le take profit n’est pas touché et que vous êtes piégés car le cours se retourne à cet endroit-là. Votre trade redevient négatif, mais vous décidez pour je ne sais quelle raison d’annuler votre stop loss et de passer en mode espoir. Manque de chance, la perte s’accentue au point de vous mettre en danger. Que faire dans ces situations-là ?

Solution : essayez de respecter votre plan. Même si le trade démarre en gain tout de suite, cela ne signifie pas pour autant que le gain généré va durer. Soyez constamment à l’affût d’un changement dans le comportement du marché afin de pouvoir retourner votre veste au bon moment.

Etre en overweek et être victime d’un gap violent

L’autre cas qui rend la situation difficile, c’est le fait d’être engagé dans un trade overweek alors qu’une mauvaise nouvelle est tombée pendant le week-end. C’est quelque chose de violent qui vous attend à l’ouverture et dans quelques cas rares, c’est même le cramage de compte pur et dur qui vous attend.

La solution pour palier à ce genre de problème là est d’éviter les trades overweek quand les sources de mauvaises informations sont nombreuses et fréquentes (exemple de l’épisode grec l’année passée par exemple)

Avoir eu un biais psychologique toute la journée

Se laisser engouffrer dans un biais psychologique fait d’autant plus mal qu’il dure. Le marché est haussier et pourtant vous ne faites que vendre à cause d’une croyance comme quoi le marché va finir par tomber. Rappelez-vous que les krachs n’ont jamais lieu aux plus hauts et vous comprendrez que quand ça monte, on suit le mouvement, et même chose pour les baisses. Trend is your friend, dit-on dans le jargon financier.

Avoir fait pire que mieux en essayant de se refaire

Là, on est plutôt dans la psychologie d’un joueur de casino qui essaye de se refaire après avoir subi une énorme perte. N’essayez jamais de vous refaire car vous ferez pire que mieux, je vous le garantis, c’est du vécu. Apprenez au contraire à arrêter tout trading au delà d’un seuil de perte maximum par jour que vous vous définierez et vous verrez que le proverbe « demain est un autre jour » prendra tout son sens.

Être victime d’un événement tel que la BNS

Les épisodes type BNS sont les pires du pires sur CFD. Avec le levier, un tel évènement vous mène droit au remboursement à vie de la société de courtage pour laquelle vous étiez liés sous contrat. Il n’y a pas de solution, si peut être espérer que le service contentieux fasse son boulot mais surtout, cela permet d’apprendre une chose : ne jamais être sûr à 100% en trading – il faut tout envisager !

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

2 Comments
  1. William

    2 septembre 2016 at 16 h 05 min

    Dans votre liste de situation difficile, la confiance aveugle dans les propos des banques centrales est la pire des situations à mon avis.

  2. Yves

    2 septembre 2016 at 16 h 34 min

    refuser de prendre des pertes est l’un des pièges dans lequel tombent régulièrement les traders débutants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *