5 alternatives au Livret A

613 vues Laisser un commentaire
livret

Livret d’épargne : de 1,50 à 1,75%

7763517667_le-livret-a-a-son-plus-bas-niveauParmi les différents livrets d’épargne, pour les petits portefeuilles, le compte sur livret d’épargne populaire permet à condition de revenus ne dépasse pas 19 235 € par part fiscale. Le compte sur livret d’épargne populaire une prime de 0,5 point supplémentaires au taux du Livret A. Le livret d’épargne populaire est plafonné à 7.700 euros, et l’ouverture du compte fixé à 30 euros. Les jeunes épargnants de moins de 25 ans pourront se diriger vers un des innombrables Livrets jeune proposés par les établissements bancaires. Un livret d’épargne plus rentable de 0,75 % que le Livret A.

Le Plan d’épargne logement : 2%

Depuis février 2015, le plan d’épargne logement ou le PEL peut rapporter à son détenteur jusqu’à 2 % brut. Son rendement est fixé à l’ouverture du placement. Autre avantage, on peut placer jusqu’à 61.200 euros mais il faut verser au minimum 540 euros par an sur son PEL. Les intérêts perçus sur un plan épargnent logement ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu jusqu’à la veille du 12e anniversaire du PEL. En revanche, les prélèvements sociaux s’appliquent tous les ans (15,5% sur les intérêts perçus). Malgré tout, le PEL supérieur au livret A, et son rendement et garantit durant toute la durée de vie du plan épargne logement, ce qui n’est pas le cas avec le Livret A.

L’assurance vie : 2,5%

Souplesse et défiscalisation sont les mots qui décrivent le mieux les avantages du placement préféré des Français en termes d’encours. Bien que la fiscalité moins intéressante les Livrets A notamment en raison des prélèvements sociaux s’appliquant aux revenus (plus-values et intérêts) des contrats, soit 15,5%. Il existe différents types d’assurance-vie, ceux qui sont placés dans des fonds euros (obligations d’État de la zone euro) et théoriquement garantis en capital. La rémunération est établie à 2,50% en 2015. Les contrats assurance-vie dits multi-supports offrent plus de rendement mais ne sont pas garantis en capital. En revanche ils sont aussi investis en obligations souveraines, mais aussi des actions, OPCVM, parts de sociétés immobilières, …). Cette poche plus risquée permet souvent de gagner davantage de revenus. Après 8 ans de détention, il existe un abattement annuel pour l’impôt sur le revenu de 4.600 euros (9.200 euros pour un couple).Ensuite, l’imposition lors des retraits (appelés « rachats ») varie en fonction de l’ancienneté du contrat et de sa date de souscription.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *