4 points pour comprendre la spéculation

758 vues 1 Commentaire
acheter des actions

Si vous souhaitez savoir comment dynamiser votre épargne grâce à l’investissement en ligne, alors cet article vous donnera les éléments de réponse indispensables pour éviter les erreurs de débutants. L’objectif est de lever le voile sur les différents moyens à votre disposition pour placer votre argent en bourse au XXIe siècle grâce à Internet.

Comment choisir son courtier et ouvrir un PEA

Ces derniers temps le PEA fait beaucoup parler de lui, notamment en raison du changement fiscal dont il a fait l’objet durant l’année 2013. Les règles ont quelque peu changé et je vais vous expliquer comment choisir votre courtier et ouvrir un PEA. Tout d’abord avant de comparer les offres il vous faudra choisir votre stratégie d’investissement et définir votre propre investisseur.

C’est-à-dire vous devez vous poser la question de la gestion de celui-ci, ouvrez-vous un PEA de pour toucher des dividendes chaque année ou pensez-vous plutôt vous investir quotidiennement dans sa gestion en modifiant régulièrement la composition des actions qui le constituent, quel est votre capital disponible.

comparatif PEA

Ces questions sont primordiales et vont influencer le choix de votre courtier, le montant des commissions pour le passage d’ordre, les frais de clôture. L’offre désormais est pléthorique que ce soit au niveau des banques physiques ainsi que des banques en ligne qui propose désormais tous des produits d’épargne actions. Pour vous guider dans votre choix de nombreux sites Internet se sont faites une spécialité de comparer critères par critères l’offre disponible.

Actions, CFD ou trackers ?

Chacun de ces trois instruments financiers à comme vous vous en doutez ses avantages et ses inconvénients. Afin de bien comprendre quand les utiliser et à quel moment voici une présentation succincte de chacun d’entre eux.

cfd vs etfLe CFD est un acronyme qui nous vient de l’anglais (lien en anglais) et qui veut dire contrat sur la différence ce sont des produits dérivés car il n’est pas nécessaire de posséder le sous-jacent sur lequel il repose qui peut être une action un indice ou des matières premières. Leur cotation se fait en continu et en de répliquer de façon la plus précise l’évolution de leur sous-jacent, leur fonctionnement est similaire aux options et aux Warrants à la différence qu’il n’existe pas de délai d’expiration, il partage en revanche des effets de levier importants, ce qui fait que la moindre variation du sous-jacent génère de grosses fluctuations sur le CFD. C’est l’un de ses avantages mais aussi ce qui en fait un produit dangereux pour les novices car avec un effet de levier de 20 une variation de 5 % vous fera perdre la totalité de votre mise.

Les Trackers, que l’on appelle aussi ETF « Exchange Traded Funds » sont nés au début des années 90 aux USA afin de faciliter au grand public l’accès à certains marchés réservés aux professionnels. Un ETF est un indice constitué d’actions, d’obligations, ou de matières premières, il en existe même basé sur la volatilité des marchés boursiers. L’avantage du Tracker et qu’il se négocie de la même manière que les actions, leurs cotations se font donc aux mêmes heures d’ouverture de la bourse. Les principaux inconvénients de ces instruments financiers restent les frais de gestion relativement élevés, le peu de transparence sur les swaps et la fiscalité des dividendes versés par les composantes de l’indice.

Pour finir honneur aux actions qui d’après de nombreuses statistiques sont le placement le plus rentable à long terme, elles offrent à leurs détenteurs une possible plus-value et le versement de dividendes. Elles ont l’avantage de fournir un large panel de stratégie selon que l’on recherche la performance ou minimiser les risques, très liquide elles permettent de récupérer rapidement le capital investit en clôturant ses positions. Les inconvénients, c’est que c’est un produit qui vous demandera d’acquérir un bon bagage technique, à savoir une bonne maîtrise de l’analyse technique et de l’analyse fondamentale, et surtout consacré du temps à s’informer de la conjoncture économique du secteur dans lequel évolue les titres que vous aurez investis.

Comment investir sur les bourses hors de l’Europe

Il est tout à fait possible d’investir sur les bourses en dehors de la zone Europe, pour cela il existe de nombreux moyens à votre disposition. En France le véhicule le plus utilisé pour investir en bourse reste le PEA, grâce notamment à sa fiscalité avantageuse à condition de le garder cinq ans. Bien que celui-ci soit soumis à une contrainte de territorialité qui veut que 75 % des investissements se fassent dans des sociétés françaises et européennes les 25 % restants peuvent être investis sur des actifs émis sur des places financières situées en dehors de l’Europe. Pour contourner cette mesure certains PEA utilisent des fonds indiciels pour investir sur les marchés du monde entier. Vous pouvez aussi ouvrir un compte de trading avant d’investir sur des produits dérivés tels que CFD, warrants, futures, trackers et options binaires. Il est possible d’ouvrir un compte chez un broker étranger pour investir sur le marché de son choix. Sachez toutefois qu’il faudra vous munir de courage, car c’est un vrai parcours du combattant pour obtenir ce type de compte tout en restant dans la légalité.

Pour débuter mieux vaut le Forex ou les options binaires ?

On me pose souvent la question vaut-il mieux commencer par le Forex ou les options binaires pour un novice. J’aurais tendance à vous diriger vers les options binaires car ce sont les produits les plus simples à prendre en main pour investir en bourse. Vous ne devrez pour gagner de l’argent que vous concentrez sur la direction que prendra le cours d’un actif donné.

Tout ce qui est passage d’ordre réglage d’effet de levier, ou mise en place d’ordre automatique comme les « Stop Loss » sont inexistants. Progressivement une fois familiarisait à l’univers particulier de la finance de marché vous pourrait vous lancer sur le marché des changes, le fameux Forex. Le trading de devises reste relativement simple, mais demande à certains efforts intellectuels afin d’en comprendre les mécanismes et tirer parti de la spéculation sur les paires de devises.

Quels gains dois-je viser pour un rendement suffisant ?

psychologie du traderComme le dit l’adage qui peut le plus peut le moins, tout trader doit faire face à certains aspects psychologiques. En effet la peur et la cupidité sont de très mauvaises conseillères et vous conduiront à vivre d’amères expériences.

ous ne devez investir dans l’absolu que l’argent dont vous n’avez pas besoin et que vous êtes prêts mentalement à perdre. Ne vous fixez pas d’objectifs irréalistes, privilégiez plutôt des gains raisonnables, ce qui dépend directement du capital à votre disposition. Les notions de Money management permettront de n’investir qu’une fraction de votre capital afin de minimiser les risques de pertes.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

1 Commentaire
  1. gagnerdelargentbourse.fr

    24 novembre 2014 at 9 h 14 min

    Le sujet me passionne et fera doreanavant figure de reference !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *