24Option suspend son activité en France, 1ere victime de la loi Sapin II ?

430 vues 2 Commentaires
24Option suspend son activité en France

24Option suspend son activité en France24option suspend son activité en France, alors que la loi sapin II est encore en discussion. Loi visant à mieux encadrer voir primer la publicité pour le trading des options binaires et les CFD. Depuis l’annonce de cette nouvelle loi en préparation. Le secteur des brokers options binaires retient son souffle. En effet, les rumeurs vont bon train depuis le début du mois d’août sur les raisons du retrait du broker N°1 sur les options binaires en France. L’on en sait désormais un peu plus sur les raisons qui ont poussé l’un des brokers leaders sur ces instruments financiers à suspendre son activité dans l’Hexagone.

C’est dans un communiqué de presse daté du 1er août 2016, que le monde a appris que le broker 24option suspend son activité en France. Si lors de cette annonce il n’était pas précisé la durée de cette suspension, aujourd’hui l’on sait que c’est une suspension temporaire. Ainsi, un rapport de l’AMF devrait paraître dans les jours qui viennent pour éclaircir la situation de ce broker. Il semblerait toutefois que d’après l’autorité des marchés financiers, la suspension du broker soit temporaire.

Pourquoi 24Option suspend son activité en France

Deux raisons ont été avancées par l’AMF et qui de prime abord n’ont rien à voir avec les termes de la loi sapin II. En effet, il serait reproché au broker 24option de ne plus fournir assez d’informations pour permettre aux utilisateurs de sa plate-forme de trader dans de bonnes conditions. Malgré la puissance de sa machine marketing, l’AMF reprochait au broker de ne plus faire à ses mentions des risques liés à l’utilisation de ces instruments financiers.

Un laxisme qui risque de coûter cher à ce broker, puisque le marché français était l’un de ceux dont il était le leader incontesté. D’autant plus qu’il semblerait qu’on lui reproche aussi de ne plus afficher les mentions légales, notamment sur ces offres promotionnelles. Alors que c’est justement l’une des forces de ce courtier, 24option sponsorisant de grands clubs de football comme la Juventus de Turin ou l’Olympique Lyonnais, et l’ancienne gloire du tennis mondial Boris Becker ambassadeur attitré de la marque.

L’autorité des marchés durcit le ton face aux brokers en ligne

Le broker 24Option sans licence de l’AMF ne peut donc plus accepter de nouveaux clients français, toutefois les clients déjà inscrits peuvent se connecter à la plate-forme afin de récupérer leurs fonds. Si cette nouvelle a fait l’effet d’une bombe dans le secteur, il est tout à fait possible qu’en régularisant la situation le broker puisse faire son retour dans l’Hexagone. En attendant, le courtier dispose toujours d’une licence CySEC qui lui permet d’exercer de manière légale. Ainsi les traders italiens, espagnols ou allemands, pourront continuer à investir via la plateforme de trading du courtier.

N’en déplaise à de nombreuses personnes, cette sanction même temporaire du leader des options binaires en France est une excellente nouvelle. Car l’AMF réagit en durcissant le ton, non seulement face à la croissance de nouvelles plates-formes de trading illégale, mais aussi face aux manquements des acteurs incontournables comme 24option.

Afin de trader dans les meilleures conditions possibles et d’avoir une garantie quant à la sécurité de ces fonds, nous ne vous répèterons jamais assez combien il est important de consulter le site Internet de l’AMF, notamment sa liste noire des brokers à éviter. Pour notre équipe le meilleur courtier est celui qui offre le plus de sécurité sur le capital investi. Vient ensuite des critères comme la rapidité avec laquelle l’on peut retirer ses fonds, et des outils de trading mis à disposition sur la plate-forme de trading.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

2 Comments
  1. William

    29 août 2016 at 15 h 59 min

    Je crains que les autres brokers ne partent aussi de l’Hexagone, et aillent s’installer en Angleterre surtout après le Brexit. Dommage pour la France

  2. Flo

    12 septembre 2016 at 14 h 45 min

    C’est une bonne chose dans le cas de 24Option,
    qui est une société mafieuse israélienne.
    Donc un site d’escroc même avec les « pseudos » régulations.
    Par contre beaucoup plus embêtant pour les vrais sites comme IG, Dukascopy…
    Bonne nouvelle pour les sites Chypriotes, BVI… ces sites d’escrocs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *